Et toujours des clients satisfaits

Grâce à nos conseils vous allez faire de réelles économies

17 conseils de Professionnels
pour votre chauffage

Vous voulez chauffer de manière économique tout en ménageant l’environnement ? Alors tenez compte des conseils professionnels de Mauduit.

Horloge de programmation.

Elle fait varier la température en fonction des moments de la journée et des activités des occupants. Elle est indispensable. L’idéal est d’abaisser la température de 3 à 4 degrés pendant la période d’absence et de reprogrammer au degré près peu avant le retour dans l’habitation.

Une bonne régulation c’est des économies à coup sur

Une bonne régulation de l’installation de chauffage permet d’économiser 10 à 20 % de la facture annuelle. Le surcoût du matériel s’amortit toujours.

Quelques mesures pratiques à propos d’un bon rendement.

Epoustez régulièrement les radiateurs. En effet une couche de poussière filtre la chaleur et provoque des pertes d’énergie.
– N’oubliez pas de les purger périodiquement.
– Le local de chauffe n’est pas un coin bricolage. Evitez d’y ranger des objets ou d’y étendre du linge. Il est important que la chaudière reste propre et exempte de poussière car celle-ci altère le bon fonctionnement du brûleur.
– Le brûleur a besoin d’air pour fonctionner : évitez donc tout ce qui peut entraîner une réduction de l’apport d’air et par voie de conséquence affecter la qualité de la combustion. Mais, si le brûleur a besoin d’air pour fonctionner toutefois la trappe d’aération qui assure l’alimentation en air de la chaufferie ne doit pas être trop grande, ce qui réduirait le rendement en refroidissant la pièce et la chaudière !
En règle générale, on prévoit pour une maison d’une ou deux famille une ouverture de 80 cm2 par 10 kW de puissance de chaudière. La chaudière et le brûleur doivent être contrôlés à intervalles réguliers. Calorifugez convenablement les tuyaux de distribution situés dans la chaufferie ou dans les locaux sans chauffage ou chauffés occasionnellement.
– Enfin de façon générale pensez à bien isoler votre maison ! Quel que soit le mode de chauffage, une bonne isolation s’impose ! Double vitrage, isolation des murs, des toitures, étanchéité des menuiseries extérieures. Ne négligez pas cet aspect lors d’une transformation ou d’une construction. Il s’agit là d’un vrai placement à long terme !

Ne pas recouvrir ses radiateurs

Veillez à ce que vos radiateurs et vannes thermostatiques ne soient pas recouverts par des tentures, rideaux ou meubles et ne les utilisez pas comme sèche-linge. Vous pourriez ainsi perdre jusqu’à 20% de l’énergie.

Protégez votre habitation du froid nocturne

A la tombée du jour, fermez les volets ou tirez les tentures. Ce simple geste aura le même effet sur votre habitation que la couverture que vous tirez sur vous. Vous épargnerez ainsi plus au moins 4% d’énergie.

Songez à purger vos radiateurs

Désaérez les radiateurs s’ils chauffent de manière inégale ou si des bruits d’air se font entendre. A cet effet, ouvrez simplement la vis de dégazage avec une clé et laissez l’air s’échapper jusqu’au moment où l’eau de chauffage apparaît.

Vérifiez les joints de vos portes et chassis

Des joints étanches aux portes et aux fenêtres sont indispensables pour un fonctionnement économique de l’installation. Vérifiez les joints avant la saison de chauffage et remplacez-les si nécessaire ..

Bien aérer sa maison

N’aérez pas votre logement trop longtemps, mais plutôt 2 fois par jour brièvement et à fond – env. 5 minutes. Fermez les vannes thermostatiques. De la sorte, seul l’air vicié s’échappe – et vous conservez la chaleur stockée dans les meubles et les murs.

Ma vieille chaudière fonctionne encore … pourquoi la changer ?

Le choix de la chaudière est capital. Inutile d’opter pour une puissance supérieure aux besoins, le rendement diminue quand l’appareil fonctionne à allure réduite. Le rendement des vieilles chaudières est médiocre. Il oscille entre 55 et 70% maximum.
Celui des matériels récents atteint 95%. Mieux vaut changer sa vieille chaudière plutôt que de multiplier les réparations. Un modèle vétuste pollue plus et entraîne une surconsommation d’énergie qui peut aller jusqu’à 30%.
L’isolation des tuyaux de chauffage dans les parties non chauffées évite les pertes de rendement sur le circuit. Si la chaudière est commandée par un thermostat d’ambiance, son circuit tourne 24 h sur 24 et tout au long de l’année. Or, il consomme jusqu’à 500KW /h par an selon les campagnes de mesures réalisées par le cabinet Sidler.
Heureusement, il peut être facilement asservi au thermostat ou à l’horloge de programmation. Il s’arrêtera en même temps que le brûleur.

Avez-vous songé à la mise en place d’un compteur horaire ?

Il est important que la chaudière ai la puissance correcte. Votre chaudière doit fonctionner +/- 1300 heures par an pour avoir un kean rendement annuel (>90%).
Pour contrôler ce point, faites monter un compteur horaire sur votre brûleur.
En conditions normales une puissance de 80 Watt/m² (maison bien isolée) à 130 Watt/m² (mal isolée) est largement suffisant. Par exemple, une maison (K55) de 200 m² de surface chauffée à besoin d’une chaudière de +/- 20 kW.
Si le ménage veut un confort accru en eau chaude sanitaire, on augmente la puissance.

Votre instalation a plus de 10 ans …

Ce n’est pas avec une chaudière de plus de 15 ans que vous pouvez faire des économies d’ énergie ou respecter l’environnement.
Si vous envisager une modernisation de votre installation de chauffage, agissez dès à présent, avant que le prochain hiver ne perturbe tous vos projets. La vérification du bon fonctionnement de votre instalation se fait tous les ans pour une installation au fioul et tous les deux ans pour une installation au gaz.

N’oubliez pas de faire entretenir votre instalation de chauffage

Idéalement l’entretien de votre instalation doit se faire avant la saison froide. En effet, quelques mm de suie et un brûleur mal réglé vous coûte environ 5% d’énergie en plus. L ‘entretien de l’installation est indispensable chaque année. L’absence de nettoyage et de réglage entraîne une augmentation d’énergie de 10 à 15%. Le rendement du matériel dépend pour partie de son réglage.
De même, la circulation de l’eau peut être freinée par des dépôts dans les radiateurs anciens. Leur nettoyage améliorera les performances du système de chauffage.
Un coup de téléphone à votre spécialiste en chauffage vous coûtera moins cher.

Une bonne température ambiante

Un degré de plus, c’est une consommation d’énergie qui augmente de 7%. Régler le thermostat d’ambiance ou le programmateur quand on s’absente doit devenir un réflexe. Fermer les volets, tirer les rideaux le soir réduit la consommation d’énergie. Les radiateurs doivent être dégagés pour bien diffuser la chaleur.

Dernier conseil et non des moindres

Vous l’aurez compris, il est assez facile de faire des économies, les établissements MAUDUIT sont à ce titre les mieux plaçé pour vous informer et apporter des solutions au cas par cas. Nous sommes spécialisés en chauffage et énergies renouvelables… à coup sur nous POUVONS vous AIDER

Contact rapide

Pressé ? Utilisez notre formulaire de prise de contact rapide.

0
Shares